Qu'est-ce qu'un hacker?

D’abord, pour bien définir ce qu’est un hacker, il faut déterminer trois classes de hacker. Dire hacker de façon générale est, en français, en quelque sorte une impropriété de terme; il existe un terme français pour désigner ceux qui errent sur le réseau et y commettent des actions illégales. Ce mot est pirates. Les pirates sont les guerriers du monde électronique. Maintenant, nous pouvons diviser ces derniers en trois grande classes… Les phreakers (ou phreaks), les hackers et les crackers. Il n’y a pas vraiment de nom français pour désigner ces sous catégories. Les phreakers sont les premiers pirates, ils datent d’avant l’invention de l’ordinateur et bien avant celle du réseau Internet. Il y en a encore aujourd'hui bien que leurs intérêts se soient plus tournés vers les nouvelles technologies. Les phreakers font du piratage ens'introduisant dans les systèmes téléphoniques, en changeant les messages des boîtes vocales, en déviant les appels, en volant des numéros de cartes de crédit, des numéros de téléphones importants, ils espionnent les communications, font des enregistrements de choses qu’ils, et que personne, n’auraient dû entendre. Maintenant, les phreakers sont sûrement aussi habiles avec l’informatique que les autres pirates mais leur spécialité est dans ce qui a été dit plus haut. Par exemple, John Draper alias Captain Crunch a trouvé un jour la fréquence exacte (2600 Hz) permettant de s’introduire dans le système interne de gestion de la firme AT&T(une compagnie de téléphone)… Plus tard, les phreakers on trouvé beaucoup d’autres fréquences comme celle que produit une pièce de 25¢, ce qui permet donc de téléphoner sans payer. Tout bon hacker doit être aussi un bon phreaker, puisque le réseau téléphonique est à la base des échanges de données des réseaux comme Internet. Les hackers possèdent techniquement plus de possibilités que les phreakers puisqu'il existe une plus grande diversité de techniques pour hacker par ordinateur. Les hackers forment en plus une communauté. Cette communauté se compose de programmeurs expérimentés(parfois les plus expérimentés de la planète), de spécialistes des réseaux(comme Internet), etc. La communauté des hackers est fondée sur une pensée, un idéal, une philosophie que les hackers défendront jusqu’à leur fin. Cette croyance veut que l’information appartient à tout le monde et qu’elle doit être accessible à tout le monde sans exception. Pour arriver à leurs fins, les hackers vont attaquer les grandes entreprises, les services gouvernementaux comme les services secrets, les bases militaires, etc. Les hackers n’ont pas vraiment d’intentions méchantes, ils veulent tout simplement en apprendre plus, voir, expérimenté en visitant même les espaces interdits des réseaux. Parfois ils ne font que regarder, mais la plupart du temps, les hackers préfèrent laisser une trace : ils copient des fichiers et les distribuent partout dans le monde ou bien modifient des informations extrêmement importantes… Les hackers sont des personnes généralement très intelligentes et paradoxalement à ce que l’on pourrait penser, ils ne passent pas leur vie devant un ordinateur… Le hacking est comme une deuxième vie qui parfois va prendre plus de place sur l’autre mais dans la plupart des cas, les hackers se retirent quand ils ont marqué la communauté de leur nom et ensuite choisissent de vivre normalement… Techniquement, on pourrait qualifier tous ceux qui ont fait quelque chose d’illégal en réseau de hacker mais c’est plus compliqué que ça. Pour être un hacker, il faut faire ses preuves et se faire connaître dans la communauté des hackers; dans ce monde, on est un hacker seulement lorsque les vrais hackers nous qualifient de hackers… Les crackers peuvent être des pirates aussi expérimentés que les hackers mais l’aspect philosophique de la chose leur paraît stupide et sans intérêt. La vraie mentalité des crackers, c’est de détruire, de copier, de falsifier, de déshonorer, de mentir, d’attaquer. On entend cependant moins parler des crackers que des hackers premièrement à cause qu’on les confonds et aussi parce que les crackers habitent plus les égouts, les sous-sols des réseaux, leurs actions ont des effets plus indirects que celles des hackers qui eux adorent tout foutre en l’air uniquement pour leur plaisir… Les spécialistes pensent néanmoins que les crackers forment une menace beaucoup plus grande que les hackers car ils sont beaucoup moins connu. Par contre une chose est sure, ils veulent détruire. Peu de crackers ce sont fait connaître… Seulement, il y a quelques années, la police a arrêté un des chefs d’un groupe qui était responsable de plusieurs délits informatiques. Il était condamné à quelques mois de prison mais les autres membres de son groupe ont exigé sa libération immédiate en menaçant de faire tomber le réseau Internet à l’échelle nord-américaine… Deux jours plus tard il avait été mis en liberté conditionnelle. Les spécialistes, malgré qu’ils soient tous d’accord pour dire que les crackers sont les pirates les plus dangereux, pensent que les pirates auraient la possibilité de reproduire, à l’échelle planétaire cette fois, le "crash" économique de 1929… Il y a tout de même beaucoup de préjugés contre les pirates(surtout contre les hackers) car après tout, ils apportent un certain équilibre sur l’Internet parce que s’il n’y avait pas de hackers, les compagnies auraient absolument tout le pouvoir en réseau ou n’importe où ailleurs; et puis, à qui ferions nous le plus confiance : une compagnie qui rêve de s’enrichir au dépend des autres ou à des rebelles d’Internet qui plaident pour une "juste" cause… Les hackers seraient probablement un meilleur partie car ils semblent capables de défaire et de refaire tout ce que font ces grosses compagnies…

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site